« Onze novembre » : quand un monument devient un document…

Daniel Janichon, professeur-documentaliste au collège Dr Kuhn à Vitteaux, raconte en 3 actes la participation des élèves aux commémorations du Centenaire de la Grande Guerre.


Acte 1, scène 1 : Les élèves du collège Dr Kuhn à Vitteaux ont travaillé sur la Grande Guerre dans le cadre du centenaire 14-18. Ils ont fait revivre l’histoire des poilus vitelliens dont les noms sont inscrits sur le Monument aux morts. Les élèves ont retrouvé des informations sur ces soldats aujourd’hui disparus, en effectuant des recherches sur les sites internet www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr et des Archives Départementales de la Côte d’Or (lien) et lors d’une visite aux Archives municipales. Les élèves ont décidé de monter une pièce de théâtre intitulée : « Onze novembre » qui mette en scène ces fragments de vies et mémoires…


 

Acte 2 : Lorsque le Conseil Départemental, dans le cadre des commémorations de 14-18, a proposé aux collèges de Côte-d’Or, d’effectuer une visite virtuelle du Musée de la Grande Guerre à Meaux (lien), nous nous sommes rués sur l’occasion. Depuis les fauteuils du CDI, les élèves se sont promenés dans les allées du musée, guidés par un médiateur qui interagissait avec eux…


Acte 2, scène 1 : Les collégiens ont collecté de nombreuses informations mais comment les mettre en forme ? Comment porter sur scène la parole de ces hommes tombés au combat, « morts pour la France », il y a plus de 100 ans ?

Le 8 novembre, la classe a assisté au spectacle « Ils furent comptés pour rien » de la Cie Au Fil des Chats, lors d’une représentation « spéciale » dédiée aux collégiens de Côte-d’Or, dans la salle d’Honneur du Conseil Départemental, à Dijon. Cette pièce émouvante met en scène la relation entre un poilu et une marraine de guerre. Cela a été une grande source d’inspiration pour les élèves.


Acte 3 : Le 11 novembre, il y avait foule devant le Monument aux morts de Vitteaux. De jeunes vitelliens ont lu les noms des « morts pour la France ». Des noms qui désormais représentent bien plus que des mots… Les collégiens connaissent leur histoire ! Après la cérémonie officielle, François Sauvadet, Président du Conseil Départemental, a salué le travail de mémoire accompli par les élèves et a annoncé le spectacle « Onze novembre » qui aura lieu l’après-midi même, à Vitteaux.


Acte 3, scène 1 : Le 11 novembre à 15 h, devant une salle comble, les élèves ont présenté la pièce qu’ils ont écrite à partir de leurs recherches. Ils sont tour à tour l’ami, le voisin, la mère ou la soeur de l’un des Poilus dont le nom est gravé à jamais sur le Monument aux morts. Ils lisent une lettre, évoquent leurs souvenirs du Front, nous font revivre ces heures tragiques… Certains élèves ont choisi d’endosser le rôle de l’un de ces hommes… Alexis et Alexandre boivent un verre à la santé d’Alphonse, le seul homme du Monument à avoir vécu l’Armistice (il est mort en 1919 des suites de ses blessures),… Un poème d’un poilu célèbre, Guillaume Apollinaire, clôt le spectacle sur une note d’espoir…

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liberscol





Vous recherchez le site Internet de votre collège ?

Archives

Aide Liberscol

Inscription 1 match, 1 collège