Coqs, sculptures et autres jeux de coquetterie et d’équilibre…

Des élèves de 5e de deux collèges de Côte-d’Or ont participé à des projets « parcours starters » conduits par des artistes locaux et financés par le Département.

 

« Coq » par Fanny Durand au collège Docteur Kuhn à Vitteaux

Dans le cadre de ce « Parcours starter » les élèves de la classe de 5e du collège Docteur Kuhn à Vitteaux a travaillé sur le coq en lien avec les expositions au musée Buffon de Montbard et au MuseoParc Alésia.

Les élèves ont visité les deux expositions, puis ont travaillé sur l’expression de la coquetterie à partir de l’étude du comportement du coq, et de sa symbolique liée à la masculinité. Ils ont ensuite fabriqué des objets pouvant être portés. Ce travail mené avec l’artiste plasticienne, Fanny Durand, et leur professeur d’art plastique avait pour objectif de créer des personnages hybrides, mi-hommes mi-coqs. Une fois les objets fabriqués, une séance de prise de vue photographique a permis aux élèves de se mettre en scène avec leurs accessoires, et d’expérimenter les postures liés à l’image du coq.

Les photographies portraits « grand format » des élèves ont été exposées sur les grilles du musée Buffon de Montbard, et sur le mur face à l’oeuvre de Koen Vanmechelen qui clôt l’exposition « Coq ! » au Muséoparc Alésia.

 

Quelques mots sur l’artiste

Née en 1988, Fanny Durand est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges option Design en 2009, puis de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon option Art en 2012.

Elle utilise différents médiums : dessin, volume, installation, vidéo et objet. Depuis plusieurs années, elle met au centre de son travail des questionnements autour de l’esthétique guerrière, du décorum disciplinaire et des rapports genrés. Sa relation aux artisanats dits populaires (céramique, broderie, tapisserie) lui permet de créer des oeuvres aux formes plastiques ambivalentes.

 

« Equilibres mobiles » par Cécile Geiger au collège Christiane Perceret à Semur-en-Auxois

Dans le cadre du festival de théâtre Rabotage qui aura lieu du 17 au 23 septembre 2018 à Semur-en-Auxois avec comme thème « Mobiles », Cécile Geiger, sculptrice, a mené avec une classe de 5e du collège Christiane Perceret un « Parcours starter » sur l’abstraction, l’équi­libre et le monumental.

Les élèves ont visité en avant-première l’exposition « Rabotage » et ont étudié les oeuvres des artistes, Arne Quinze, Richard Serra, Mathieu Pilaud, Henrique Olivera, Rainer Gross afin de comprendre comment une oeuvre s’intègre à un lieu et comment les pleins et les vides la créent. Ils ont également fait des prises de vue photo et des croquis dans la ville de Semur en Auxois pour préparer leurs créations.

Avec l’artiste et leur professeur, les élèves ont travaillé la 2D et la 3D à travers la réalisation de maquettes en carton bois puis de sculptures monumentales qui ont été exposées au collège, le 2 juillet dernier.

Les cinq sculptures géométriques mobiles composées par l’assemblage de tasseau de bois initialement seront également présentées en septembre à Semur-en-Auxois lors du Festival Rabotage.

Quelques mots sur l’artiste

Cécile Geiger est sculptrice Son travail s’inspire de la nature : pierres, branches, strates, couches, végétaux, paysages. Elle sculpte aussi l’acier par pliage, découpe, soudure et polit afin de rendre sculpturale cette nature.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liberscol





Vous recherchez le site Internet de votre collège ?

Archives

Aide Liberscol

Inscription 1 match, 1 collège