Musique ancienne et danse actuelle au cœur de deux « parcours starter »

Comprendre la Renaissance à travers l’art et apprendre à transmettre un message avec son corps furent deux objectifs des « parcours starter » restitués, le 4 mai, par des élèves des collèges Jacques Mercusot à Sombernon et Jean-François Champollion à Dijon.

 

« La Bande de violons Renaissance » par l’Ensemble Les Sonadori

Les 25 collégiens de la classe de 6e E du collège Jacques Mercusot à Sombernon, ont remonté le temps jusqu’au XVIe s et se sont plongés dans la musique et la danse de l’époque. Ce « parcours starter » financé et porté par le Département, été conduit par les musiciens de l’Ensemble Les Sonadori et accompagné par les professeurs Stéphanie Mozet et Dominique Acconciaioco.

Pour s’imprégner du XVIe s les collégiens ont d’abord étudié le contexte historique, géographique et politique de l’époque en lien processus création artistique. Ils ont étudié l’histoire de la naissance du violon à travers des peintures et lors d’une visite chez le luthier Christophe Girardot à Dijon.

Les collégiens ont fait revivre la pratique des bandes de violons, lors de leur restitution, le 4 mai au collège, en s’exerçant au chant et à la danse. Après un concert donné par l’Ensemble Les Sonadori, les élèves ont exécuté des pas de pavane, de branle et de basse danse et chanté.

A cette occasion, le public a également pu voir une exposition de dessins sous forme de collages inspirés du mouvement cubiste, réalisés par les collégiens dans le cadre de ce « parcours starter ».

 

Musiciens de l’Ensemble Les Sonadori

L’Ensemble Les Sonadori a été fondé par Alain Gerveau, concertiste, professeur de violoncelle historique au conservatoire de Besançon et au KCB de Bruxelles. Alain Gerveau est accompagné d’Odile Edouard, concertiste, professeur de violon baroque au CNSMD de Lyon (conservatoire national supérieur Musique et Danse) et Christophe Girardot, luthier à Dijon.

« Transmission » avec la cie A vous d’Voir

Comprendre ce qu’est la transmission et la traduire par des mouvements chorégraphiques, c’est le défi relevé par les élèves de 5e B du collège Jean-François Champollion à Dijon.

Accompagnés de la danseuse et chorégraphe de la compagnie A vous d’Voir, Marie Zawada et encadrés par leurs professeurs, les 25 collégiens ont travaillé sur le thème de la transmission à travers la danse, l’importance du mouvement corporel dans nos manières de s’exprimer et dans nos relations aux autres et au monde.

Ce projet mêlant danse et écriture a amené les élèves à réaliser différents tableaux qu’ils ont ensuite transposés en mouvements et crée une chorégraphie.

Au cours de ce projet « parcours starter », les collégiens ont eu l’occasion d’assister à une représentation du spectacle Stockholm de la compagnie À vous d’Voir, le 24 avril. Ils ont découvert les coulisses et aspects techniques du spectacle avec la chorégraphe.

Les jeunes ont présenté leur création sous forme d’un spectacle dansé à la MJC des Grésilles, 4 mai dernier.

 

Marie Zawada

Danseuse de formation classique, moderne jazz et contemporaine, elle a fondé la compagnie chorégraphique À vous d’Voir en 2009 en s’appuyant sur un collectif d’artistes et de techniciens. Dans ses créations, elle défend et met en scène une vision sociologique actuelle et allie les arts-vivants et les arts numériques. S’inspirant d’histoires vraies, elle recherche la proximité avec le public en souhaitant que tout un chacun puisse trouver quelque chose de personnel dans ce qui lui est présenté.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liberscol





Vous recherchez le site Internet de votre collège ?

Archives

Aide Liberscol

Inscription 1 match, 1 collège